Qui est-elle?

Nom: Caroline
Âge: 29 ans
Projet: The Lemon Spoon
Devise fétiche: “Soyez vous-même, les autres sont déjà pris”
Compte instagram : @thelemonspoon
Amalys préférée: Jolene

Fondatrice de la plateforme The Lemon Spoon, Caroline Vermeersch nous accueille un jeudi après-midi dans ses locaux lumineux et épurés au sein du site See U, en plein cœur de Bruxelles. Elle nous en dit plus sur ce qui l’a poussé à consommer de manière plus responsable et son envie de sensibiliser les autres.

Présente-toi en quelques mots et explique-nous comment ton parcours t'a menée à lancer The Lemon Spoon.

Je m’appelle Caroline, j’ai 29 ans et quand je vivais à Barcelone il y a quelques années, j’ai changé ma manière de m’alimenter pour aller vers une alimentation plus durable et plus respectueuse de mon corps. Je me suis rendue compte que quand on prend soin de son corps, on a ensuite envie de prendre soin de ce qui nous entoure. Mais je ne voulais pas garder tout ça pour moi, je voulais le partager avec les autres à travers une plateforme en ligne.

Décris-nous en quelques mots le concept derrière The Lemon Spoon.

The Lemon Spoon est un mouvement de sensibilisation pour l’amour de soi et de la planète. Nous sensibilisons à travers un guide en ligne de marques éco-responsables ainsi que des évènements et des conférences que nous organisons. Nous lançons également des challenges aux célébrités pour qu’elles puissent à leur tour sensibiliser leur audience et éveiller les consciences.

Comment est née l'idée de cette plateforme et ton envie d'un mode de consommation plus durable?

Elle est née d’une prise de conscience personnelle. Le projet est depuis 4 ans le reflet de mon évolution personnelle, un miroir de mon processus de changement. Le déclic est arrivé quand en rentrant de Barcelone, j’ai dû ramener tout ce que j’avais accumulé en 3 ans car à l’époque j’étais une grosse accro au shopping. Ce fût un véritable choc. J’ai alors très naturellement arrêté d’aller dans les enseignes de fast fashion et j’ai décidé de changer toute ma manière de consommer pour aller vers des alternatives plus durables.

Quelles valeurs cherches-tu à mettre en avant via The Lemon Spoon?

Le partage, la simplicité, le savoir faire local, l’amour de soi, le positivisme, la joie et tout ça avec une touche d’humour !

"Affronter ses peurs car c’est à travers ces étapes que l’on grandit le plus. Il ne faut jamais abandonner ses rêves, toujours persévérer malgré les moments difficiles. Vous créez votre propre réalité."

Caroline Vermeersch
#WomenWhoDare

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière?

La personne que j’étais, que je suis et que je deviendrai.  Je suis assez fière de mon parcours et de mon développement personnel. Etre entrepreneure est une école de vie et réaliser ce projet m’a permis de grandir énormément.

Quelle est la plus grande difficulté que tu as rencontrée et comment l’as-tu surmontée ?

Rendre le projet financièrement durable avec un modèle économique viable est le plus gros challenge depuis le début. Dans mon monde de bisounours, au départ, je ne faisais pas ça pour l’argent mais pour sensibiliser car c’était une conviction profonde de vouloir changer les autres. Mais on ne peut pas se dévouer autant dans un système où si on n’a pas d’argent, on ne peut pas vivre. J’ai été constamment en survie les trois dernières années où j’ai fait du bénévolat quasi à temps plein. Aujourd’hui, nous commençons doucement à trouver les solutions de financement, mais cela a dû passer par une prise de conscience personnelle. J’ai dû faire un gros travail sur mon rapport à l’argent pour arriver à débloquer le côté financier de l’ASBL.

Quel serait ton conseil le plus précieux que tu donnerais à une femme qui veut se lancer dans leur propre aventure ?

Suivre son coeur, sa petite voie intérieure et son instinct.  Affronter ses peurs car c’est à travers ces étapes que l’on grandit le plus. Il ne faut jamais abandonner ses rêves, toujours persévérer malgré les moments difficiles. Vous créez votre propre réalité. Ne soyez pas esclave de vos pensées et de votre mental. Mettez plutôt celui-ci au service de votre coeur et laissez l’univers se charger du reste.

Une expérience en particulier à partager avec celles qui veulent se lancer ?

Mon expérience est que j’ai dû passer par un burn-out pour que je me rende compte qu’il fallait d’abord que je prenne soin de moi. Le plus important dans l’entreprenariat est d’abord de s’écouter et de prendre soin de soi. A partir du moment où vous êtes bien avec vous-même, vous pourrez aller loin dans ce que vous faites.

Son Amalys préférée

Jolene

139,95 €

"Create your own style, let it be unique for yourself and yet identifiable for others” – Anna Wintour

La Jolene avec son boitier couleur or et son fond argent est destinée a celles qui veulent se démarquer et affirmer leur personnalité.

Découvrir